L’Amoureux : le défi et la clé de l’année 2022

Nous venons d’entrer dans l’année 2022, qui part réduction donne le chiffre 6.

En numérologie, ce nombre est relié à la planète Vénus, en lien avec l’Amour, la recherche de l’harmonie, de l’équilibre et de la beauté. 

La correspondance avec le tarot de Marseille est troublante puisque la lame 6 correspond à celle de l’Amoureux.

C’est la seule carte du tarot qui représente 3 personnages : un personnage central, un jeune homme, vêtu d’une tunique. A sa gauche on voit une femme un peu austère vêtue d’une longue robe et à sa droite il y a une jeune femme. Il est possible de l’interpréter comme la mère et la fille-future mariée ou bien comme la femme et l’amante. Ces personnages se touchent. On peut en effet apercevoir des mains un peu « baladeuses ». Cette année nous sommes ainsi invités à nous relier physiquement les uns aux autres, malgré les injonctions de distanciation sociale.

Ces 3 personnages sont surmontés d’un cupidon, entouré d’un soleil, prêt à décocher sa flèche de l’amour.

2022 : une année de choix et de positionnement intérieur

Le personnage central de l’amoureux semble coincé entre les 2 femmes, relié à l’une par le regard et à l’autre par le toucher.

Dans cet arcane, il est donc bien question de choix, entre l’amour charnel et l’amour spirituel, de positionnement ou encore d’un passage, de la mère à l’amoureuse par exemple. Les interprétations sont nombreuses à ce sujet. Dans tous les cas, l’Amoureux reflète bien une dimension relationnelle et nous invite à nous interroger sur notre vie émotionnelle et affective : faisons-nous ce que nous aimons ? quelle est la place de l’Amour dans notre vie ? Sommes-nous en paix ou en conflit avec notre vie affective ?

2022 va nous mettre face à des choix devant lesquels nous ne pourrons pas nous dérober. Il y aura peu d’espace pour l’ambiguïté, et ce dans tous les domaines de notre vie. Des réflexions pourront survenir sur la place que nous occupons dans la sphère familiale, professionnelle, relationnelle. En sommes-nous satisfaits ? Il est donc question d’affirmation de soi et dans la continuité de l’année 2021 (année 5), celle de la liberté. Cette liberté nécessite de s’affranchir des injonctions extérieures et d’être lucide sur nos propres croyances et nos peurs.

L’un des plus grands remèdes à la peur est l’énergie d’Amour. La confiance en la toute-puissance de l’Amour, tout d’abord envers nous-même et envers les autres. Alors, nous pourrons choisir en toute sérénité et confiance, sans craindre le rejet, sans culpabilité et ou peur de se tromper.

Le piège de la dualité et de la division

La situation actuelle nous renvoie une vision manichéenne exacerbée, alimentée par les médias et les politiques eux-mêmes : les pours, les contre, les bons et les méchants, ceux qu’il faut emmerder etc…

Tout est prétexte à attiser le feu…

Cela nécessite donc d’être vigilant vis-à-vis du piège de la dualité représenté par le diable, lame n° 15, qui par réduction donne 6, associé à l’élément feu précisément. Cet ange déchu a en effet une double facette. Son étymologie, diabolos, en grec, signifie « qui désunit, qui sème la haine »Le diable est un grand arcane de puissance, de magnétisme et d’énergie qui, utilisé à bon escient, (chaque lame du tarot a toujours 2 polarités) se révèle une aide précieuse. Il est aussi en lien avec la sexualité (reliée au chiffre 6). Il nous invite à aller dans les profondeurs de notre être, à regarder en face nos parts sombres et nos peurs dont celle du pouvoir et plus généralement de l’importance que nous leur donnons et qui leur permettent d’avoir une emprise sur nous.

Comment employons-nous notre énergie ? Est-ce que nous l’utilisons à des fins bénéfiques pour nous et pour autrui ? En somme, est-ce l’Amour qui guide nos actions ou bien l’envie d’avoir du pouvoir sur autrui ? Allons-nous nous laisser piéger par la tentation de la division et le feu de la colère ?

Certes, la dualité fait partie de notre dimension terrestre et nous ne pouvons l’éluder.

Profitons de cette année d’AMOUR pour transmuter nos pulsions, notre côté obscur afin de les mettre dans la lumière au service de l’humanité.

Très belle année à tous !

admin2250

Leave a Reply

Your email address will not be published.